Eramet jusqu’où la chute ?

Tandis que l’on parle de sauver Vallourec, Areva et de plomber EDF avec des projets pharaoniques britanniques alors que l’entreprise se bat avec un prix de vente inférieur aux couts de production, on a oublié Eramet, la première entreprise minière française dont l’Etat possède 31, 03% à travers la BPI et le BRGM!

Et pourtant ! Le titre plonge depuis des mois, a perdu près de 40 fois (vous avez bien lu) de sa valeur, personne ne sait plus si l’on va encore investir dans le Nickel en Nouvelle-Calédonie ou dans le manganèse au Gabon, la société était encore florissante en 2010 avec une trésorerie égale à la capitalisation boursière de l’époque ! Pages 217 et 218 de mon livre « la bataille de l’industrie « je tire la sonnette d’alarme, mais la plongée continue sans que personne n’ait l’air de s’inquiéter …Encore un fleuron français qui risque de disparaître sans être même évoqué!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.